Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

• Simplement Louise •

• Simplement Louise •

Laught, Love and Repeat !


CINEMA / "Monsieur Batignole", changement de rôle

Publié par Simplementlouise sur 1 Mai 2017, 12:00pm

Catégories : #cinéma

 Images du film / google image
 Images du film / google image

Images du film / google image

Que serait "Les Choristes" sans Gérard Jugnot ? Que serai Gérard Jugnot sans "Les Choristes" ? Voici donc la question que je me suis posée avant de voir le film "Monsieur Batignole". 

Même si grande adepte de films de guerre, j'avoue que, après avoir vu La rafle , je n'avais pas forcément envie de me replonger tout de suite dans cette ambiance lourde du Paris sous emprise Allemande. Et pourtant, quand j'ai vu que, parmi mes propositions d'Allociné, se cachait un film liant le formidable Gerard Jugnot (que je n'avais toujours vu que dans les choristes, j'l'avoue) et la seconde guerre mondiale, je n'ai pas su résister. J'ai donc regardé "Monsieur Batignole" aujourd'hui.....Et j'm'en félicite ! 

Bon, j'avoue que j'avais lu le synopsis au départ, et que le début m'a ainsi semblé assez long. Mais une fois que Simon rencontre Edmond, le film m'a vraiment emporté. Les acteurs sont talentueux, l'enfant dans le rôle de Simon est attachant, et malgrès que la femme de Edmond soit un peu (beaucoup) fatigante à force, elle rentre ell aussi très très bien dans son personnage. Standing Ovation à eux trois, j'admire vraiment leurs présences.

Au niveau de l'ambiance globale du film, il est plutôt vif, même si, comme dit plus haut, il m'a semblé être un peu long à commencer. Il y a très peu de musique dedans, ce que je trouve plutôt rare pour un film sorti en 2001. Toutefois, les dialogues sont très nombreux et, comme le rythme de ce film est assez rapide (Gerard Jugnot joue un homme stressé qui se retrouve dans une situation qu'il ne contrôle pas vraiment), je pense qu' une musique aurait transformé certaines scènes plaisante en des scènes lourdes ou trop humoristique, ce qui est loi de l'effet voulu. Le film est pour tout publics, et même pour les tout petit. Je salue l'énorme effort de la production d' avoir mis ni du sang ni de scène violentes dans ce film. Cela change mais c'est chouette !

Du coté de Gerard Jugnot, je dois avouer que j'ai plutôt été surprise. En effet, même si son personnage de boucher joué içi ressemble un peu à son personnage de musicien-pion joué dans Les Choristes par leurs situations financières, les caractères qu'il joue y sont assez différents : il est vrai que le personnage garde un coté gentil, et est proche des enfants, mais il joue dans "Monsieur Batignole" un homme assez bête, ce qui est loin d'être le cas dans l'autre film. De plus, dans "Monsieur Batignole", son personnage a une famille et une situation déjà bien "posée" au début du film, et bien moins à la fin, ce qui est vraiment tout l'inverse du personnage Pion qu'il a incarné. Toutefois, il faut que je l'avoue, j'adore autant cet homme dans le premier rôle que dans celui découvert aujourd'hui. Je vais surement essayer de regarder d'autre films avec lui ayant des contextes assez différents pour voir ce qu'il y fait mais aujourd'hui, j'ai été comblée

Gerard Jugnot est devenu pour moi un artiste, et je n'imagine pas non plus ce film avec un autre acteur à sa place. Son rôle est bien choisi, l'histoire est bien menée, je conseille vivement ce film, même si il est aujourd'hui assez difficile à se procurer. 

 

Gérard Jugnot au Festival de Cannes 2015

Gérard Jugnot au Festival de Cannes 2015

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents